Coup de ♥

Pourquoi j’ai aimé La La Land

17 février 2017

075819.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Il fallait vraiment que je vous en parle…

A tous les amoureux de comédies musicales, de romance, d’univers rétro, de beaux paysages et musiques enivrantes, La La Land est fait pour vous.

Plongés dans une salle obscure, nous découvrions ce film, mon chéri et moi. Alors, bien sûr, en couple, cette romance transporte n’importe quel binôme. Célibataire, je dirai qu’elle insuffle suffisamment de baume au cœur pour redonner foi en l’amour, au coup de foudre, aux belles rencontres.

Pourquoi j’ai aimé La La Land ? (comme bon nombre de gens finalement, mais ceci est mon avis)

Pour la première scène (souvent targuée d’être un peu trop longue, et bien pas pour moi) Elle donne très vite le ton du film et nous plonge immédiatement dans un univers rétro à souhait, comme j’aime.

LA fameuse rencontre entre Mia (Emma Stone) et Sebastian (Ryan Gosling) dans ce piano bar avec ces quelques notes au piano, qui resteront gravés à jamais dans les mémoires, un fil rouge envoûtant.

Ce passage où les deux personnages se revoient au cours d’une journée autour d’une piscine. Un instant jouissif où Ryan est absolument à tomber et Emma qui joue sans vergogne d’une belle insolence.

Cette première danse à deux, le soir venu, devant un paysage à couper le souffle. Renversant, trippant.

Le Jazz, au cœur du film. Celui que j’aime écouter, celui qui me transporte, celui qui me donne envie de traverser l’Amérique rien que pour vivre un moment comme celui là.

La justesse des tenues, simplement parfaites avec le teint de porcelaine d’Emma, son regard vert émeraude, ses cheveux roux… Quant à Ryan, il n’a rien à envier à la présence d’un Gene Kelly.

Cette belle histoire d’amour qui débute assez mal, mais parfaitement menée du début à la fin. Celle dont tout le monde rêve parce qu’elle unit deux êtres passionnés, aux multiples point commun, qui ont des rêves plein la tête et envie d’y arriver ENSEMBLE.

En un mot, ne ratez ABSOLUMENT pas ce film. C’est une pure dose d’amour et de références multiples…

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply