Coup de ♥

Patricia Blanchet : l’interview « shoes »

18 décembre 2014

Ses collections sont attendues comme le messie. Son univers, toujours féminin avec la juste dose de rock attitude, séduit toutes les passionnées de chaussures élégantes, modernes et intemporelles…

Je veux parler de Patricia Blanchet… Cette marque éponyme, souvent discrète et sans prétention aucune, m’a littéralement séduite et cela depuis les débuts. Pourquoi ? pour ses collections intemporelles, le choix des couleurs, les coupes originales et toujours féminines. Patricia Blanchet, créatrice de cette marque (qui ne cesse de monter) s’est prêtée à l’interview « shoes ».

La chaussure, une histoire de famille, racontes-nous ?

Quand mon père a débarqué en France, il a rapidement trouvé sa voie et il a fait commerce dans le monde de la chaussure. Il fut l’un des premiers à amener le soulier italien en France. Puis très tôt, j’ai commencé à le seconder. J’étais en charge de toute la logistique. Par la suite j’ai suivi mon mari dans le développement de son activité dans le monde de la shoes. Et là, je me suis dit qu’avec toute mon expérience, j’avais envie de faire mon propre truc et prendre les choses en main. Avec mon fils, on a ouvert le labo Patricia Blanchet et nous continuons les expériences…

Pourquoi cette passion dévorante pour la chaussure ?

Pour être née dans le milieu, je le connais bien. Et outre mon envie de création, je pensais qu’il y avait quelque chose à inventer. Un style à s’approprier et une philosophie à proposer. Les filles avaient besoin de quelqu’un qui les écoute, respecte et prenne en considération leurs envies. C’est ce que je tente de faire.

Décris-nous la chaussure parfaite à tes yeux ?

Une chaussure avec laquelle l’on puisse marcher, se déplacer avec le twist post-punk nécessaire.

Si tu devais lui dédier un poème ?

Un poème en particulier ce serait bien compliqué. Mais pour parler d’une œuvre entière qui m’inspire, celle d’Apollinaire.

Ta collection, en quelques mots ?

Équilibre – lumière – épanouissement.

Quel modèle te représente à merveille et pourquoi ?

S’il ne doit en rester qu’un, j’ai eu la chance de pouvoir créer le modèle Fifty-Five. Cette bottine ouverte sur le côté extérieur. Racée, vintage et ultra féminine.

Les meilleurs conseils pour choisir la chaussure idéale ?

Se sentir à l’aise. Autant psychiquement que physiquement. Une chaussure est faite pour donner du plaisir, provoquer de la joie.

 

Merci encore à Patricia Blanchet.Pour info et si vous êtes mordues de shoes like me, courez acheter le dernier guide So Shoes élaboré par Isabelle Thomas et Frederique Veysset.

Et si l’on ne se parle pas d’ici là, passez de merveilleuses fêtes de fin d’année. On se retrouvera début Janvier pour une année 2015 riche en collaborations, see u sooon !!!

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Mode Personnel(le) 19 décembre 2014 at 17 h 16 min

    Merci Sandra ! Quelle joie d’apparaître aux côtés de la brillante Patricia. Je rêve d’une nouvelle paire maintenant 😉

    • Reply Sandra 19 décembre 2014 at 18 h 05 min

      Merci pour ton commentaire Isabelle, c’est un honneur de vous avoir cité !

      A très vite sur le blog

      Sandra

    Leave a Reply