Entre nous...

La mode, mais pas que…

21 avril 2011

Mon petit rituel du matin consiste à aller flâner sur la blogosphère, boire mon café devant mes sites favoris, en découvrir d’autres…histoire de ne pas passer à côté d’un joli article, et puis je pense que dans le métier de journaliste et créatif, la curiosité n’est plus un vilain défaut, au contraire. Tout ça pour vous dire que je suis tombée sur l’article de Charlotte La Recessionista ma Dolce vita à moi, que dire, il m’a inspiré, parlé, touché en plein cœur. Oui, parce que mes états d’âme ressemblent un peu aussi à ça…

Je ne rédige pas ce post pour vous alerter sur la fermeture éventuelle de ce blog, non non…Juste pour me confier sur mes sentiments face à la vie qui passe à 100 à l’heure, les envies qui fluctuent avec la maturité, l’ambition qui évolue. Lorsque j’ai crée ce blog, je ne me suis pas mis de pression (j’ai trop connu ça dans mon ancienne boîte) et je me suis dit : ‘fais toi plaisir, parles de tes coups de cœur, au grès de tes envies’, c’est bien ce que j’ai fait. Malgré tout, un blog, pour qu’il puisse fonctionner et être un minimum reconnu doit être régulièrement alimenté, doit créer le buzz, c’est là où je rejoins Charlotte, nous n’avons pas tous les mêmes buts, temps disponible, impératifs, et là…les lecteurs se font de plus en plus rares. Peu importe, les fidèles sont là ! Je suis satisfaite de ce que j’ai pu entreprendre sur ce blog depuis son lancement, et les projets sont là. J’ai déjà envie de faire évoluer l’interface, le logo, ouvrir un espace dédié aux jeunes créateurs, finalement… laisser mon inspiration me guider.

Je crois finalement que je n’ai plus envie de parler de mécanique de blog, mais plutôt de créer un espace qui me ressemble. J’ai envie d’apprendre la photo (et de devenir aussi douée que Brice Portolano…), me tester sur d’autres projets créatifs, bouger et voir le monde, faire un enfant et vivre une vie de bohème, rencontrer les créateurs de mode que j’affectionne…je me cherche encore, mais il y a tellement de belles choses dans la vie, et apprendre en est une.

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply la recessionista 21 avril 2011 at 12 h 47 min

    Comment ne pas t’approuver ? merci à toi pour ce joli post,qui me permet de constater que je ne suis pas la seule à ressentir ça ! bisous !

  • Leave a Reply